Return to site

Végétarien, Vegan, gage de bonne santé ?

Depuis plusieurs années, nous voyons l’émergence de nombreux régimes alimentaires basés sur les végétaux : Végétarien, Végétalien, Crudivore, Frugivore…

Effet de mode pour certains, de véritables atouts santé pour d’autres. J’aimerai clarifier la situation concernant leurs avantages et leurs inconvénients.

La démarche de choisir une alimentation qui bannit les aliments provenant des animaux est avant tout personnelle.
A la question pourquoi choisir cette alimentation, chacun semble avoir 1 000 raisons différentes. Que ce soit pour la souffrance animale, par répulsion de la viande, pour tester quelque chose de différent, se sentir appartenir à un certain mode de vie, une démarche de santé….

Pourtant je suis persuadé que la raison principale qui devrait être commune à tous pour choisir une alimentation, est avant tout d’atteindre la Pleine Santé. Malheureusement, les réels besoins physiologiques de notre corps sont largement méconnus (par le corps médical également) et certains de nos choix ne sont pas toujours les plus judicieux.

En effet pour ceux qui ont l’habitude de lire mes articles, nous avions déjà établit le fait que l’Homme est un frugivore, et devrait avoir une alimentation largement basée sur les fruits (pas obligatoirement végétarienne !!!)
 

Pourtant, grâce à un marketing énorme provenant des Etats Unis majoritairement, tout un système de produits vegan, végétalien s’est mis en place.
Un grand nombre va se diriger vers ces produits industrialisés et transformés. Certes ils seront vegan, mais en aucun cas ne remplit une fonction physiologique pour notre corps.
 

A titre d’exemple, un ami me proposait l’autre jour un verre de coca et de manger quelques chips. Devant mon refus cordial, il était surpris car ces deux aliments n’avaient fait aucun mal à un animal. Et la confusion se trouve là. L’objectif n’est pas de manger tous les aliments qui rentrent dans la case « pas animal ». L’objectif est avant tout de choisir des aliments physiologiques à notre constitution.
 

Et c’est là qu’être végétarien ou végétalien n’est pas gage de bonne santé. En effet, on peut être végétalien en se nourrissants de chips, coca et gâteaux vegan.

De la même manière que quelqu’un voudra manger sans gluten et se nourrira de pizza et pain sans gluten.

Pourtant la première erreur qu'une personne choisissant une alimentation végétale est de chercher à tout prix à remplacer ce qu’il a arrêté. On me demande souvent, par quoi je remplace la viande, le pain, le lait….

Cela paraît très simpliste, mais l’alimentation physiologique d’un Etre Humain tourne autour de produits bruts, non transformées (en tout cas le moins possible).

Que vous soyez végétarien, végétalien, frugivore, flexitarien.....peut importe. Ne vous collez pas d'étiquettes mais surtout posez vous une question simple :

L'hygiène alimentaire que je pratique sert-elle mon corps ? Lui permet-elle d'atteindre son plein potentiel et d'éviter les maladies ? Si ce n'est pas le cas, des changements peuvent être nécessaires (même si parfois cela va à l'encontre de votre culture, convictions, etc...)

L'alimentation est au service du corps pour créer un environnement propice à la Santé mais pas seulement.

J'aborderai dans les prochains articles des sujets plus subtils, de l'ordre de l'émotionnel et de leurs impacts sur nos corps (physiques, énergétiques...)

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK