Return to site

Qu’est ce qu’une crise de guérison ?

A travers les articles ou les différentes interventions auquel je participe, je vante à raison, les effets incroyables d’une alimentation basée sur les fruits et les végétaux.

Je voulais dans cet article aborder un contrecoup, en tout cas temporaire de la pratique de cette alimentation et de la détoxification qu’elle entraine.

En effet, lorsque vous vous alimentez de manière naturelle et physiologique, et que vous arrêtez d’encrasser le corps, celui ci en profite pour se détoxifier, c’est à dire se nettoyer de ses toxines et résidus.

Quitte à me répéter, nous n’avons pas idée de la quantité de toxines et de résidus que notre corps accumule au fil des années.
 

Lorsque nous arrêtons de l’encrasser, le corps en profite pour se nettoyer. Et ce, de toutes les manières possibles.
C’est pour cela que l’on observe quasiment systématiquement des « crises de nettoyage/guérison » dans les premiers jours/semaines d’une alimentation détoxifiante ou après un jeûne par exemple.

Certaines crises seront plus douces que d’autres (tout dépend de chaque personne).
 

Ces crises de nettoyage sont multiples et peuvent se manifester de toutes les manières possibles et à travers tous les systèmes du corps : boutons, aphtes, diarrhées, crises de foie, eczéma, kystes, rhinites, sinusites, expectorations de glaires, tendinites et autres inflammations…
 

Il est évident que ces crises de nettoyages ne sont ni agréables ni esthétiques. Elles bousculent nos habitudes quotidiennes et forcent au repos.

Il est d’ailleurs important de noter que certaines crises de nettoyages sont à encadrer et à surveiller avec précaution tant elles peuvent êtres violentes.

Cependant, aussi désagréables, inesthétiques et d’un mauvais timing, elles sont nécessaires.

Ce n’est que par elles, que le corps pourra éliminer les toxines qui entravent son bon fonctionnement.

Malheureusement, aux premiers signes de ces crises, c’est la peur qui nous gagne.

Et c’est à ce moment qu’un bon nombre aura recours à toutes sortes de remèdes et médicaments (naturels ou chimiques), antibiotiques, etc… pour faire disparaître les symptômes dérangeants.

Alors nous sommes satisfaits, car le symptômes dérangeant ne se manifeste plus. Mais par expérience personnelle et professionnelle, d’autres symptômes désagréables se manifesteront quelques temps après (à condition de revenir à un processus détoxifiant, car plus vous encrassez le corps, moins les signaux d’alertes se remarques).

Et c’est l’importance crucial de bien cerner ce qu’il se passe dans notre corps. Tout le monde à la bonne volonté pour se détoxifier mais aux premiers signes désagréables, tout le monde arrête. Un peu comme un nouvel adhérent à la salle de gym, sur motivé pour se sculpter un corps de rêve, mais qui baisse les bras aux premières courbatures.
 

Il s’agit donc de dépasser ce cap des crises de nettoyage de la manière la plus douce possible.

En effet, je ne vous demande pas d’accepter d’avoir la diarrhée 24h/24h. Mais de pouvoir écarter les symptômes potentiellement dangereux.

Et au lieu d’étouffer les symptômes, tout simplement ralentir la détoxification, à l’aide de certaines plantes par exemple pour atténuer les effets naturellement.

L’utilisation de médicaments chimiques trop forts ne ferait qu’encrasser massivement le corps à nouveau.

Il était important de noter ce détail, dans ce grand processus de détoxification du corps. Et je vous garantis, certains petits tracas temporaires et désagréables ne font pas le poids face à tous les bienfaits et la Vitalité que vous gagnerez une fois ce cap dépassé.

Je vous envoi beaucoup d'Amour si vous êtes sur le chemin de la Santé

Charbel

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK