Return to site

Notre part de responsabilité dans la Maladie (et la Guérison) !

J’aimerais aborder aujourd’hui un sujet qui me tient vraiment à cœur et dont on parle très peu : NOTRE INTENTION.

En effet, je parle souvent de l’importance de l’alimentation et d’une bonne hygiène de vie de manière générale.

Pourtant au-delà de ces paramètres rationnels, il en existe un à qui nous devrions accorder beaucoup plus d’importance : c’est l’intention !

Posez-vous la question suivante :

Quelle est ma véritable intention envers moi (Maladie, pathologie ou problématique, etc.) ?

J’aime à penser que nous sommes créateurs de tout ce qui se passe dans notre corps et dans notre vie !
Que cela soit la maladie ou la guérison, nous sommes capables des deux. Mais… Que choisissons-nous ?

LA MALADIE = LE MAL A DIT

Lorsque votre corps s’exprime, d’une manière ou d’une autre, ce n’est jamais pour vous embêter.

Le corps physique est comme le tableau de bord de votre voiture. Il s’y affiche tout un tas d’indicateurs et de voyants. Lorsque ceux-ci sont affichés en orange ou en rouge, cela veut dire que notre fonctionnement ne va pas dans le sens du véhicule.
 

Je m’explique.
 

Le corps, à chaque instant qui passe, fait absolument TOUT pour retourner vers un état d’équilibre (c’est ce que nous considérons comme être en bonne santé).

Lorsque le corps s’exprime – à travers des inflammations et autres crises de nettoyages – c’est qu’il tente d’éliminer les excès en tout genre (toxines physiques mais aussi émotionnelles).

Notre seul rôle est en fait de laisser le corps physique s’exprimer ! Le laisser faire, complètement. C’est le véritable « lâcher prise » dont tout le monde parle depuis des années.

Dites-vous que votre corps dit toujours la vérité !

J’avais une patiente l’autre jour qui souffrait d’eczéma généralisé, de tension artérielle, d’un pré-diabète et de beaucoup d’inflammations articulaires.

Je lui ai posé une question simple : « Est-ce que vous vous sentez stressée dans votre vie ? »

Sa réponse : « Pas du tout, tout va bien ! Je ne vois pas pourquoi vous me posez cette question ! »

Apparemment elle ne se sent pas stressée… mais son corps est en train de crier à l’aide. Il faut être dans un sérieux déni pour ne pas comprendre que ça ne va pas.

Je choisis cet exemple pour que vous puissiez comprendre que pour chacun d’entre nous, notre corps nous envoie des signaux.

L’étape la plus importante va donc être notre réaction et surtout notre choix face à ce qui se manifeste dans notre corps !

La réaction légitime du cerveau est de paniquer et de s’inquiéter.

Pourtant lorsque le corps physique s’exprime, nous devrions instantanément comprendre que c’est une invitation à lâcher prise et surtout à accepter notre propre création.

Rappelez-vous que nous sommes les propres créateurs de notre vie.

C’est à ce stade que notre intention intervient.

Qu’allons-nous choisir ?
 

Commencer une course incessante pour faire disparaître au plus vite cette douleur, cet eczéma ou tout autre symptôme dérangeant ?

OU

Au contraire, regarder avec beaucoup de recul ce qui se passe, comprendre que cela est notre création, laisser le corps faire et l’aider vers un retour à l’équilibre, avec toute la FOI que nous avons.

Bien sûr, lorsque cela fait trop longtemps que nous nous ignorons, nous pouvons développer des maladies ou des symptômes présentant un danger pour la survie. Alors, l’urgence (médicale, paramédicale ou psychologique) est nécessaire.

Tout l’objectif de mon travail avec mes patients et à travers mes articles est de ne pas arriver à l’état d’urgence.

Pourquoi attendre d’être malade pour se soigner ?

J’espère que la prochaine fois que votre corps s’exprimera, vous vous rappellerez que c’est pour une bonne raison.

Alors donnez-vous du repos pour commencer, n’ayez pas peur et acceptez ce qui se passe.

La guérison n’est plus très loin !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK